Espagne : la Castille mystique, sur les pas de Ste Thérèse d’Avila et St Jean de la Croix.

7 jours – 6 nuits en pension complète
prix à partir de 1225 €
Départ et retour PARIS
 Chambre individuelle : 170 €

Dans la vieille Castille bat le cœur de l’Espagne : le cœur historique et le cœur spirituel. Saint Jean de la Croix et sainte Thérèse ont fait d’Avila et de sa région un foyer religieux dont le feu embrase encore aujourd’hui tout le monde chrétien. En réformant l’Ordre du Carmel, ils ont impulsé une nouvelle dynamique de la vie « en amitié avec Dieu ». L’année 2015 est marquée par la célébration du 5e centenaire de la naissance de Thérèse d’Avila, première femme proclamée « Docteur de l’Eglise », en 1970. Thérèse d’Avila est fêtée le 15 octobre. Ce pèlerinage en Castille sera l’occasion d’admirer des joyaux de l’architecture et du patrimoine religieux parmi les plus beaux de la renaissance espagnole.
JOUR 1
Le matin, voyage en avion de PARIS à MADRID. Accueil à l’aéroport.
Déjeuner à MADRID.
L’après-midi, départ en car pour TOLEDE et découverte du centre historique de la cité où Thérèse d’Avila a écrit Le Château intérieur en 1577 : la Cathédrale Sainte-Marie classée Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, siège du Primat d’Espagne, la synagogue Santa Mariá La Blanca, magnifique exemple du style mudéjar, puis temps spirituel au Couvent des Carmélites, 5ème fondation de Thérèse. Visite (si ouverture exceptionnelle), mini-conférence et célébration eucharistique. Installation, dîner et nuit à TOLEDE.
JOUR 2
Le matin, route vers AVILA. Après un arrêt au lieu-dit « Los Cuatro Postes » pour bénéficier d’une vue générale sur les murailles de la cité inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, visite du couvent Santa Teresa dit « La Santa » érigé en 1636 sur sa maison natale. L’édifice renferme de splendides sculptures du maître Gregorio Fernández. Mini-conférence suivie d’un passage par le Musée Thérésien, en particulier la salle des reliques. Déjeuner à AVILA.
L’après-midi, visite du Couvent San José, première fondation de la sainte en 1562 et célébration eucharistique à la chapelle primitive. Retour vers la ville historique puis visite de la basilique romane Saint-Vincent élevée, dit-on, sur les lieux du martyre de saint Vincent et de ses sœurs. Installation, dîner et nuit à AVILA.
JOUR 3
Pension complète à AVILA.
Le matin, départ en car pour la visite du CITES, Université carmélitaine de la mystique, centre de rayonnement de la pensée de Thérèse d’Avila et Jean de la Croix et lieu de dialogue interreligieux. Puis visite du Couvent de l’Incarnation où sainte Thérèse entra en religion et resta vingt sept ans. Sa cellule, d’abord transformée en oratoire, est désormais une chapelle et célébration de la messe.
L’après-midi visite du Monastère Saint-Thomas, siège de l’Inquisition, résidence d’été des rois catholiques et université. C’est là que Thérèse rencontrait son confesseur. Puis intra-muros, visite de la cathédrale du Sauveur, la plus ancienne cathédrale du gothique espagnol puis passage devant la petite église Saint Jean Baptiste (située près de la Place du Marché) reconstruite là où Thérèse fut baptisée. Temps libre dans le centre de la ville.
JOUR 4
Le matin, départ vers SALAMANQUE, également classée UNESCO. C’est dans cette capitale provinciale que Thérèse commença en 1573 la rédaction du Livre des Fondations dans le couvent qu’elle fonda trois ans plus tôt. Ce fut aussi la ville où, jeune moine, Jean de la Croix fit une partie de ses études. Itinéraire autour de la Plaza Mayor, joyau de l’art baroque espagnol : passage devant l’université jésuite du Saint Esprit « La Clerecía » et de la Maison aux Coquilles qui date du XVe s. rappelant la proximité de Saint-Jacques de Compostelle. Arrêt devant la remarquable façade de l’Universidad, visible depuis le Patio des Ecoles. L’université de Salamanque est l’une des plus vieilles universités d’Europe. Puis visite de la nouvelle cathédrale, témoignage de l’architecture de style gothique tardif, renaissance et baroque et de l’ancienne cathédrale romano-gothique attenante présentant un retable exceptionnel. Déjeuner dans le centre historique.
L’après midi, route vers ALBA de TORMES. Visite de l’église du Couvent des Carmélites où repose le corps de sainte Thérèse. Elle y vécut jusqu’à sa mort le 4 octobre 1582. Célébration de la messe et retour à AVILA. Dîner et nuit à AVILA.
JOUR 5
Le matin, départ vers SÉGOVIE, ville classée Patrimoine mondial de l’Humanité et l’une des plus importantes cités de l’Espagne médiévale. La fondation du Carmel de Ségovie est évoquée au chapitre 20 du Livre des Fondations de sainte Thérèse. A partir de l’aqueduc romain, montée vers la Plaza Mayor située au cœur de la vieille ville perchée sur un rocher. Visite de la cathédrale Sainte-Marie, surnommée « la Dame des cathédrales » de par ses dimensions et son élégance, édifiée au XVIe siècle. Continuation du « parcours de Saint Jean de la Croix » en passant devant le couvent des carmélites et vue sur l’une des plus remarquables églises du patrimoine roman de Ségovie, l’Eglise Saint-Martin. Déjeuner.
L’après-midi, descente à pied par le Chemin de Saint Jean possible. A l’arrivée, visite de l’église où est conservée la dépouille de St Jean de la Croix au Couvent des Carmes déchaux où il fut prieur de 1588 à 1591. Mini-conférence, visite du petit musée et célébration eucharistique dans la chapelle des reliques. Retour à AVILA. Dîner et nuit à AVILA.
JOUR 6
Le matin, départ pour MEDINA DEL CAMPO. C’est dans cette ville qu’émigra la famille de Thérèse, appauvrie ; que Jean de la Croix étudia au collège de la Doctrine puis chez les Jésuites et qu’il entra au Carmel en 1563. C’est surtout le lieu de la rencontre entre Jean de la Croix, jeune prêtre, et Thérèse d’Avila. Visite du Couvent des Carmélites San José, deuxième fondation de Ste Thérèse, en 1567, la Plaza Mayor et la petite capilla San Juan de la Cruz où Jean célébra sa première messe en août 1568. Déjeuner.
L’après-midi, route vers VALLADOLID, capitale provinciale célèbre notamment pour la question de la « controverse » théologique de 1550 concernant la découverte des populations du nouveau monde. Visite de l’église Saint Paul. Puis itinéraire dans le cœur de ville permettant de découvrir quelques édifices parmi les remarquables : le Palais de Philippe II, de Philippes III et l’Université. Au Couvent des Carmélites du Cœur de Jésus et Saint Joseph où l’on conserve le manuscrit original du Chemin de Perfection de sainte Thérèse, célébration de la messe. Retour à AVILA. Dîner et nuit à AVILA.
JOUR 7
Le matin, après la célébration de la messe au Couvent de l’Incarnation, route vers le palais-monastère San Lorenzo del Escorial édifié au XVIe siècle, centre du pouvoir politique à la fin du règne de Philippe II. Visite guidée. Déjeuner.
L’après-midi, route vers MADRID, transfert à l’aéroport, formalités d’embarquement et retour vers PARIS.
NB : Ce programme est susceptible de modifications en fonction des possibilités de réservations.
Les clés du voyage
Niveau de marche : faible, marches pour les visites.
Spiritualité : la participation à la messe est proposée quotidiennement au cours du voyage.
Rencontres : une prévue à Avila, selon disponibilité
contact@routesbibliques.fr